Mise en situation

Le Capcir. (ou est-ce ?).

Après une fraîche et humide nuit sous la tente à Formigueres, nous voilà partis à 10H00 en vtt depuis Formigueres en direction des hauteurs de la station du village, Un terrain très humide au début qui colle un peu aux crampons mais le slalom entre les flaques met un peu d'animation à la grimpette du matin. Après 5km de monté irrégulière en sous-bois , une première intersection (1) on attaque la vraie cote sur une piste 4x4

Détails du parcours

  • Départ du camping la Devèze, suivre le ruisseau juste au dessus du camping qui longe le grillage. grimper quelques lacets avant d'arriver à la première intersection, à droite, cap sur les ruines de Vallcerra.

iglesitaDeVallsera

  • Après le morceau d'église suivre la piste sur qui grimpe sur la droite.

  • Intersection : on continue sur la droite en direction de la station de Formiguères, on aperçois la station des Angles dans le prolongement de la vallée. Le terrain devient plus sec et plus caillouteux.
  • 150m de dénivelé sur une piste qui grimpe régulièrement pendant 2 km

  • Arrivée au "creu de la Jaceta" 2 options nous sont proposées :
    • On poursuit sur la piste pendant 2km avec un dénivelé de -100m +100m.
    • On pousse les vtt sur une pente à 45% sur 1km et une re-descente en selle aussi brutale.

L'impatience de la descente se faisant sentir, c'est la deuxième option qui nous avons prise.

  • Nous voila partis pour bien bon 25min de montée raide, très raide.

hautDuTelesiege

  • On reprend son souffle, se met en selle et c'est parti pour dévaler un piste de Formigueres, le cul sur la roue arrière et tous shuss !
  • On récupère la piste initiale et on suit la piste jusqu'à la barrière qui bloque l'accès aux véhicules.
  • On contourne la barrière et on poursuit la monté,
  • 2,5km plus loin, nous voilà au point culminant de la rando. Une vue magnifique à 360°, du haut de la "serra del Dellà".

serraDeVella

  • On descend droit sur le refuge des Camporells dans des éboulis largement praticables en vtt, partie technique et de temps en temps assez rapide,
  • On se pose 5 min devant l'étang del Mig (prononcer mitch), avec cette eau transparente qui donne envie de s'y jeter mais seul un ch'ti peut s'y tremper vu la poignée de degrés qu'elle fait.

  • C'est ici que commence LE sentier de montagne.

Le sentier de montage : large de 30cm, creusé par des milliers de pas des randonneurs et pécheurs qui profitent eux aussi de ce paysage. Le but est de ne pas accrocher la pédale dans l'herbe qui longe les sentiers. C'est très technique si on veut rouler vite, mais quel trip ! plus tu roules vite et meilleur c'est ! On traverse un cours d'eau toutes les 5 minutes, ça rafraîchit les gambettes au passage. Par contre on aiguise souvent les pédales sur les cailloux...)

  • Le circuit se poursuit sur le GR "Tour du Capcir", on le suivra jusqu'à l'arrivée au lac des Bouillouses. Sur la droite nous aurons le pic Peric et son petit frère, le petit Peric qui nous regarderons descendre jusqu'au barrage.
  • 4km plus loin, c'est le refuge de la Balmeta qui nous attend. On y trouve un plan de tous les sentiers du Capcir, histoire de se repérer un petit peu et se rassurer, Il nous reste 5km pour enfin apercevoir le lac des Bouillouses.

  • La pente est douce et très agréable et nous mène jusqu'au bord du lac. Il ne nous reste que le tour du lac des bouillouses qui pourrait sembler relativement plat car le sentier longe les berges de ce magnifique lac, mais la réalité est toute autre, le sentier n'est qu'un succession de monté et descente créées par la multitude de cours d'eau provenant de la fonte des neiges qui alimente le barrage.

          
  • Il faut parcourir 4km de plus pour enfin arriver sur le barrage et souffler un peu,

  • Par manque de temps et de jambe, pour redescendre vers la civilisation, nous avons pris l'option route qui file sur une pente à 10% pendant 10km.

Impressions personnelles

Une randonnée très éprouvante physiquement, mais le jeu en vaut la chandelle, le paysage est magnifique et presque vierge. Le mois de juin est une période idéale pour ce type de sortie car il subsiste encore quelques névés, l'eau coule à torrent dû à la fonte des neige. L'herbe rase bien verte s'étend à perte de vue. Et la température en altitude (plus de 2000m) permet de supporter le soleil. Un conseil, prendre toujours de quoi se couvrir et se protéger de la pluie car la pause au point culminant à plus de 2500m d'altitude, en ayant bien transpiré dans la longue monté, même avec un ciel dépourvu de nuage peu vous glacer le sang en quelques minutes. En fin de journée, les orages sont fréquents en montagne et vous arrosent sans crier gare. Ne pas s'aventurer sur de tels parcours à la légère, vous pourrez le constater au volume de nos sac à dos !!

Cartes

2009-06-27_fomiguerescamporellsbouillouses

Tracés

fichier trk : 2009-06-27_formiguerescamporellsbouillouses
fichier Google Earth (kml) : formigueres-camporeils-bouillouses.kml
fichier gpx : formigueres-camporeils-bouillouses.gpx